/* Disable related YouTube videos with DIVI */
Paroisses Catholiques de Dinard | Pleurtuit | Saint-Briac | Saint-Lunaire | Saint-Enogat | La Richardais | Le Minihic-sur-Rance

les éditos

Retrouvez les derniers éditos

Dimanche 25 octobre et dimanche 1er novembre 2020 : "La volonté de Dieu : c’est votre sanctification" (1 Th 4, 3)

Voici la fête de la Toussaint, le moment de relire la très belle exhortation apostolique du pape François sur l’appel à la sainteté « Gaudete et exultate » paru en 2018 !

Extraits… :

Pour un chrétien, il n’est pas possible de penser à sa propre mission sur terre sans la concevoir comme un chemin de sainteté, car « voici quelle est la volonté de Dieu : c’est votre sanctification » (1 Th 4, 3).

Chaque saint est une mission ; il est un projet du Père pour refléter et incarner, à un moment déterminé de l’histoire, un aspect de l’Évangile. (§19) Jésus a expliqué avec grande simplicité ce que veut dire être saint, et il l’a fait quand il nous a enseigné les béatitudes…

Etre pauvre de cœur, c’est cela la sainteté ! …Réagir avec une humble douceur, c’est cela la sainteté ! … Savoir pleurer avec les autres, c’est cela la sainteté ! … Rechercher la justice avec faim et soif, c’est cela la sainteté ! … Regarder et agir avec miséricorde, c’est cela la sainteté ! … Garder le cœur pur de tout ce qui souille l’amour, c’est cela la sainteté ! … Semer la paix autour de nous, c’est cela la sainteté ! … Accepter chaque jour le chemin de l’Évangile même s’il nous crée des problèmes, c’est cela la sainteté ! (§63-94)

27 septembre et 4 octobre 2020 : Sortons, sortons, pour offrir à tous la vie de Jésus Christ

L’’un des piliers de notre vision paroissiale est de répondre à l’appel du Pape qui nous invite à nous mettre en constante attitude de sortie pour aller à la rencontre de tous ceux qui ont besoin d’être rejoint par une parole bienveillante d’espérance, de consolation, d’attention…

Ils sont nombreux ceux pour qui la situation sanitaire actuelle a renforcé l’isolement, mais aussi le désir de retrouver un sens profond à leur existence. Prenons le temps ce week-end de penser à une personne de notre entourage que nous pourrions inviter à venir avec nous pour découvrir le parcours Alpha ou pour vivre le dimanche en paroisse qui vient. Prions pour elle, osons aller la rencontrer et lui proposer ainsi notre concrète amitié !

Père Luc Pialoux, curé+

13 et 20 septembre: confirmations et rentrée paroissiale

 Chers amis, avec joie nous redémarrons l’année pleins de confiance et d’espérance. Nous vous donnons rendez-vous pour la rentrée paroissiale le dimanche 20 septembre. Nous avons fait en sorte que tous vous puissiez venir à Pleurtuit à 11h15 pour un temps convivial où le père Hubert sera présenté, et où nous présenterons tous les services de la paroisse en priant particulièrement pour leurs responsables et les bénévoles qui s’y donnent. Il est donc très important que tous ceux d’entre vous qui sont en service soyez présents pour bénéficier de cette prière et de cet envoi en mission en début d’année ! POUR CELA LES HORAIRES DE MESSES SERONT EXCEPTIONNELS : 9h30 à St Briac et Notre Dame de Dinard ; 10h Pleurtuit ; 18h La Richardais. Enfin, vous pouvez déjà porter dans la prière tous les adultes de la paroisse qui sont confirmés le dimanche 13 septembre par l’archevêque à Notre Dame de la Peinière, lors de la rentrée pastorale du diocèse, ainsi que les jeunes de nos paroisses qui feront leur profession de foi le dimanche 27 septembre à Dinard. Pensez aussi déjà aux personnes de votre entourage que vous pourrez inviter à venir découvrir le parcours Alpha qui redémarre le 29 septembre. Dans la joie de cette belle année que nous allons vivre ensemble !          Père Luc Pialoux, curé+

30 août 2020: Bienvenue à tous ; l'année redémarre

Chers amis,

Avec joie nous redémarrons l’année pleins de confiance et d’espérance grâce à la foi qui nous anime et au trésor de l’évangile qui nous guide. Nous venons de vivre des mois très particuliers avec ce confinement et toutes ces remises en cause liés au Covid. L’avenir est aussi rempli de pas mal d’incertitudes, mais nous sommes ensemble, liés les uns aux autres par l’amour fraternel que Jésus nous a enseigné et cette année sera donc bonne pour chacun de nous.

Nos paroisses vont continuer à développer cette vision d’une Eglise joyeuse qui sort à la rencontre de ceux qui sont loin et qui souffrent, d’une Eglise rayonnante et priante, véritable famille où chacun se sent accueilli comme il est, et d’une Eglise engagée qui forme des chrétiens serviteurs et missionnaires.

Nous avons la joie d’accueillir un nouveau prêtre, Hubert de Charnacé, ordonné en juin dernier, et aussi assurément des nouveaux paroissiens. Nous ne manquerons pas d’accueillir chacun durant ce mois de Septembre en particulier lors de la rentrée paroissiale le dimanche 20 septembre que vous pouvez déjà bloquer dans vos agendas.
Vous trouverez aussi dans cette feuille les dates des Dimanches en Paroisse de l’année, véritable cœur de notre vie paroissiale, qui nous permettent d’inviter et d’accueillir ceux qui ne fréquentent pas habituellement l’Eglise.
Notez bien aussi les nouveaux horaires de messes, notamment de semaine, qui vont nous permettre de relancer dès mardi prochain la chaîne YouTube, puisque du mardi au vendredi la louange et la messe du matin à Dinard seront retransmises ainsi que la messe du dimanche. Cela permettra aux personnes isolées et à ceux qui ne peuvent se déplacer d’être nourris spirituellement et d’être reliés à notre communauté chrétienne.

Enfin, vous pouvez déjà porter dans la prière tous les adultes de la paroisse qui seront confirmés le dimanche 13 septembre par l’archevêque à Notre Dame de la Peinière, lors de la rentrée pastorale du diocèse, ainsi que les jeunes de nos paroisses qui feront leur profession de foi le dimanche 27 septembre à Dinard.

Dans la joie de cette belle année que nous allons vivre ensemble !

Père Luc Pialoux, curé+

5 juillet 2020: Bienvenue à tous ; quelques propositions pour cet été

Chers amis, avec beaucoup de joie nous vous accueillons dans nos églises et nous souhaitons vraiment que ce temps de vacances soit pour vous l’occasion d’un véritable repos après ces mois si particuliers que nous venons de vivre ! Vous trouverez dans les annonces paroissiales diverses propositions.

Je vous signale en particulier le très beau programme de conférences d’été que nous vous avons préparé ainsi que les activités menées par les jeunes de la Mission Plage qui démarreront fin juillet. De plus, chaque vendredi de 8h à 22h, à l’église Notre-Dame de Dinard se déroule un temps d’adoration que je me permets de vous signaler plus particulièrement. Venir passer un moment de prière et de présence devant Jésus pour lui offrir nos existences, pour intercéder pour nos enfants, petits-enfants et amis, pour les estivants, pour l’Eglise et pour le monde, est une source de fécondité et d’une joie profonde.

Très bonnes vacances et que Dieu vous bénisse.

Père Luc Pialoux, curé+

28 juin 2020 : Trois jours pour choisir la vie ! (Père Luc)

Chers paroissiens,

Chaque année la communauté de l’Emmanuel organise à Paray le Monial des sessions d’été. Un temps apprécié pour se ressourcer, faire le point, retrouver un élan. Cette pause spirituelle au cœur de l’été permet de prendre du temps pour enraciner sa foi, prier et célébrer Dieu dans un climat familial et convivial.
Cette année du fait des conditions sanitaires, ces sessions ne peuvent avoir lieu comme à l’habitude. Il a été décidé alors de les délocaliser et d’en proposer un peu partout en France. Nous aurons la joie d’en vivre une sur notre paroisse du vendredi 24 au dimanche 26 juillet. Alors profitez-en, c’est à votre porte !

Père Luc+

Trois jours pour choisir la vie ! Jésus, une rencontre pour toi aujourd’hui

Du vendredi 24 juillet (après-midi) au dimanche 26 juillet (15h)

Venez vous ressourcer et partager un moment de joie et de prière, au cours d’une session paroissiale avec la Communauté de l’Emmanuel.
Louange, Enseignements, Témoignages, Rencontres fraternelles, Adoration, Veillées

Vous êtes TOUS les bienvenus

Activités enfants – Repas tirés du sac. PAF : 15 euros par adulte – gratuit pour les enfants
Logement par vos soins

Où ? à l’église Notre-Dame de Dinard
Comment s’inscrire ? en ligne sur le site de la paroisse
ou en contactant Marie-Anne et Vincent Archambault – 06.82.15.22.83

21 juin 2020 : merci au père Gaël

Chers paroissiens, comme vous l’avez appris, le père Gaël nous quitte pour prendre une nouvelle mission, celle de curé de la paroisse St Hélier à Rennes. Le dimanche 5 juillet sera célébrée avec lui une messe d’action de grâce à Notre-Dame à 11h suivie d’un « pot ». Ce sera l’occasion de le remercier pour tout ce qu’il a donné sur nos paroisses et pour son dévouement si précieux. Si vous souhaitez participer à un cadeau, vous pouvez adresser votre participation aux presbytères de Dinard ou Pleurtuit (chèque à l’ordre de « Paroisse de Dinard » en précisant sur votre enveloppe « cadeau Père Gaël »). Vous pouvez témoigner aussi de votre reconnaissance sur les livres d’or qui sont à l’accueil de ces 2 presbytères. Nous aurons à la rentrée la joie d’accueillir un tout nouveau prêtre, Hubert de Charnacé, qui sera ordonné samedi 27 juin à 15h à la Cathédrale de Rennes. Prions déjà pour lui !

14 juin 2020 : Pour une relecture de la crise du Covid-19

Comment avons-nous vécu cette crise sanitaire ? Qu’en retenons-nous ? Quel choix pour demain ? Comment réagir ? Mgr Alexandre Joly et le P. Henri Chesnel proposent aux catholiques d’Ille-et-Vilaine de vivre un temps de relecture de cette épreuve.

Des textes et des outils sont mis à disposition via un formulaire accessible sur le site diocésain ou dans votre paroisse. Vos retours sont attendus jusqu’au 13 juillet. Découvrez cette proposition et cette invitation sur : http://rennes.catholique.fr/relecturecovid . Vous pourrez télécharger le formulaire de relecture et le renvoyer par mail ou courrier, ou encore le remplir directement en ligne. Ce que vous transmettrez alimentera une synthèse afin de faire émerger des priorités et des souhaits qui nourriront la dynamique évangélique dans notre diocèse et pour le bien dans notre société.

Au début de la crise, notre Archevêque a confié notre diocèse à Notre-Dame de la Peinière, celle qui écoute les peines de chacun. C’est donc à Notre-Dame de la Peinière que tout ce qui remontera sera confié, le dimanche 13 septembre 2020, jour de la rentrée pastorale de tout le diocèse.

Merci à chacune et chacun pour votre contribution pour chercher ensemble les chemins nouveaux.

7 juin 2020 : En route vers de nouvelles aventures (père Gaël)

En route vers de nouvelles aventures… Chers frères et sœurs, après sept années au service de nos paroisses, me voici appelé à une nouvelle mission à partir de septembre ; l’archevêque de Rennes, en accord avec le modérateur de la communauté de l’Emmanuel, me nomme en effet curé de la paroisse St Hélier de Rennes. C’est avec joie et dans la confiance que j’accueille cette nomination de notre évêque comme pasteur de cette paroisse que je connais déjà un peu pour y avoir été vicaire lors de mes premières années de ministère. J’aurai bien sûr l’occasion de vous remercier individuellement et collectivement dans les prochaines semaines mais je voulais déjà vous partager combien ces années ont été importantes pour moi. C’est bien le Peuple de Dieu qui « façonne » le prêtre, autant que le Seigneur qui nous rassemble et nous fait avancer, ensemble… J’ai encore dans la tête ce dernier chant des « frérots » de notre dernier rendez-vous « choisis la vie » de mercredi sur notre chaîne Youtube et qui résume bien mon état d’esprit en cette fin d’année… « chacun d’nous a déjà senti Dieu dans sa vie / Touchés éblouis par le doux souffle de son Esprit / C’est quand on est bien tous unis que l’Espoir refleurit / A chacun de vous et à Dieu je voulais dire merci ! ». Merci à chacun. Père Gaël

15 mars 2020 : Seigneur, avec la Samaritaine, nous te disons : « donne-nous » l’eau de la vraie vie . (père Gilbert)

Notre Dimanche En Paroisse de ce mois de mars tombe avec l’évangile de la Samaritaine. A cette dame qui a eu une vie bien mouvementée, Jésus demande de l’eau à boire… Mais en réalité, c’est Lui Jésus qui est la vraie source intarissable d’où chacun peut puiser de l’eau en abondance. C’est cette eau qu’il vient, cher ami, te proposer en ce temps béni de carême pour qu’à ton tour tu deviennes pour toi-même et pour le monde une vraie source de fraîcheur, de bonté, de fraternité, de paix, de justice, d’amour et de vérité. L’eau qu’il donne est aussi source d’espérance. Oui, c’est à toi que Jésus s’adresse pour qu’à ton tour, tu abreuves et rafraîchisse ta communauté paroissiale, tes frères et sœurs en humanité avec la douceur de l’Evangile. Seigneur, avec la Samaritaine, nous te disons : « donne-nous » l’eau de la vraie vie pour que nous puissions offrir la joyeuse espérance au monde. Que notre dimanche en paroisse comme ce temps de carême soit un lieu propice pour te donner aux hommes et femmes qui, à tâtons, te cherchent. Abreuve tes enfants que nous sommes, pour ta plus grande gloire et notre salut à tous. Père Gilbert Malang BIAYE

8 mars 2020 : Le meilleur jeûne pendant le Carême. (Pape François)

« Je recommande ce qui suit comme le meilleur jeûne pendant ce Carême :

Jeûnez de mots offensants et transmettez seulement des mots doux et tendres. Jeûnez d’insatisfaction/ d’ingratitude et remplissez-vous de gratitude. Jeûnez de colère et remplissez-vous de douceur et de patience. Jeûnez de pessimisme et soyez optimiste. Jeûnez de soucis et ayez confiance en Dieu. Jeûnez de lamentations et prenez plaisir aux choses simples de la vie. Jeûnez de stress et remplissez-vous de prière. Jeûnez de tristesse et d’amertume, et remplissez votre cœur de joie. Jeûnez d’égoïsme, et équipez-vous de compassion pour les autres. Jeûnez d’impiété et de vengeance, et soyez remplis d’actes de réconciliation et de pardon. Jeûnez de mots et équipez-vous de silence et de la disponibilité à écouter les autres.

Si nous pratiquons tous ce style de jeûne, notre quotidien sera rempli de paix, de joie, de confiance les uns dans les autres et de vie. Ainsi soit-il. »               

Pape François – Carême 2017

16 février 2020 : Parcours Essen†iel (Père Luc)

Vous pouvez participer au Parcours Essen†iel avec votre petit groupe habituel chez vous, ou bien en intégrant un petit groupe, ou encore en venant à l’église de Dinard.

Pour suivre le parcours à l’église de Dinard : RDV à 19h15 les vendredi 6 mars, 13 mars, 20 mars, 27 mars, 3 avril et le mardi 28 avril.

La grande force de ce parcours réside aussi dans le livret du participant « En chemin vers l’Essentiel » (170 pages, 6 € à retirer aux presbytères de Dinard ou de Pleurtuit) qui vous accompagnera entre chaque rencontre en vous donnant pour chaque jour quelques pages à lire et à méditer, avec un passage biblique à approfondir et des questions à se poser : un véritable trésor pour nous aider à connaître Jésus, à l’écouter et à le prier !

Alors n’hésitez pas dès maintenant à vous inscrire en ligne ou en contactant Bénédicte par téléphone au 06 17 38 28 74.

Dieu vous bénisse !

P. Luc+

9 février 2020 : parcours de carême : "les cinq essentiels" (père Luc)

Chers paroissiens,

Tous, nous désirons devenir de plus en plus disciples de Jésus pour entrer dans la joie de l’Evangile, pour vivre une existence motivée par l’essentiel, pour réaliser les belles aspirations qui habitent notre cœur.

Vous connaissez la vision qui anime notre paroisse : devenir de plus en plus une Eglise joyeuse qui sort à la rencontre des autres, une Eglise rayonnante et priante qui ouvre largement ses portes à tous, une Eglise engagée qui forme des chrétiens serviteurs et missionnaires. A partir du carême, nous allons lancer sur la paroisse un très beau parcours pour nous aider à vivre cette troisième dimension de notre vision paroissiale, un parcours qui va nous aider à devenir davantage disciple du Christ en découvrant, en approfondissant et en mettant en œuvre dans notre vie les 5 essentiels de la vie chrétienne que Jésus nous a enseignés : la prière, la communion fraternelle, l’approfondissement de la foi, le service et la mission.

Ce parcours comporte 6 rencontres, que vous pourrez vivre de différentes manières :

– Avec votre petit groupe, en vous réunissant comme d’habitude chez les uns et chez les autres toutes les semaines ou tous les 15 jours, en visionnant les vidéo du parcours, en partageant et en priant ensemble.

– Avec votre petit groupe en venant ensemble à l’église Notre Dame sur les dates proposées.

– En demandant à intégrer un petit groupe adapté à vos disponibilités d’horaire pour vivre le parcours (toutes les semaines ou tous les 15 jours)

– En venant à l’église Notre Dame de Dinard sur les dates proposées où nous constituerons des petits groupes pour l’occasion.

La grande force de ce parcours réside aussi dans le livre du participant « En chemin vers l’Essentiel » (170 pages, 6 € à retirer aux presbytères de Dinard ou de Pleurtuit à partir du 13 février), qui vous accompagnera entre chaque rencontre en vous donnant pour chaque jour quelques pages à lire et à méditer, avec un passage biblique à approfondir et des questions à se poser : un véritable trésor pour nous aider à connaître Jésus, à l’écouter et à le prier !

Alors n’hésitez pas dès maintenant à vous inscrire en ligne  ou en contactant Bénédicte par téléphone au 06 17 38 28 74 ou par mail : mailto .

Dieu vous bénisse !

P. Luc+

2 février 2020 : "Que de charité sur la paroisse" (père Gaël)

La charité est le Feu de l’Amour de Dieu qui brûle dans le cœur de l’Eglise… Nous avons la grâce d’en être les premiers témoins, comme prêtres, lorsque nous voyons les paroissiens servir leurs frères dans la Joie, que cela soit lors des Dimanches en Paroisse, auprès des familles en deuil, dans le service de la liturgie, le parcours Alpha, la préparation aux sacrements, la décoration florale, la sacristie, le balayage de l’église, les Visites à Domicile ou la catéchèse, l’accueil, les feuilles de messe, la comptabilité, les registres… et puis toute cette solidarité qui se vit auprès des personnes seules, isolées ou malades… que de charité sur la paroisse !! A l’occasion de ce dimanche de la solidarité, permettez-moi de vous partager juste ce petit témoignage reçu dans ma boîte mail il y a 15 jours… « Depuis plusieurs nuits, Matthieu (son prénom est changé par discrétion), 34 ans, s’abritait dans un square pour y dormir. Une chaîne de solidarité, avec l’appui des services sociaux et l’accompagnement de plusieurs associations, a permis de lui retrouver un toit, des meubles, des vêtements et de la nourriture. Invité à la veillée de Noël à Pleurtuit et au repas partagé qui suivait, il s’est vraiment senti accueilli par la communauté paroissiale. Il est prêt à rebondir dans la vie; votre aide financière nous serait précieuse pour l’achat d’un véhicule qui permettrait à Matthieu de reprendre une activité salariée qu’il a abandonnée faute de moyen de locomotion.

Dons à adresser à l’ordre de la Société Saint-Vincent de Paul de Dinard, 24 rue Féart, 35800 Dinard Tél. 06 71 59 49 51. Un reçu fiscal vous sera adressé. Merci d’avance pour votre générosité pour Matthieu.

Père Gaël 

26 janvier 2020 : dimanche de la Parole (lettre de Monseigneur d'Ornellas)

En vous écrivant, je pense à toutes celles et à tous ceux qui se nourrissent de la Parole de Dieu, seuls ou en fraternité ou encore dans les Équipes liturgiques. J’en rends grâce à Dieu. L’Écriture Sainte est un trésor tellement inépuisable ! Nombreux sont ceux qui, dans un verset, trouvent une goutte d’eau cristalline qui les désaltère, les console et les réjouit. Pour nous encourager, le pape François a institué le « Dimanche de la Parole », le troisième dimanche du Temps Ordinaire de la liturgie. Cette année, c’est le 26 janvier. Pourquoi ce « Dimanche de la Parole » ? Le Pape veut mettre le projecteur sur ce grand don fait à l’Église : la Parole de Dieu ! Il écrit : « Le Christ Jésus, à travers l’Écriture Sainte, frappe à notre porte ; si nous écoutons et ouvrons la porte de notre esprit et celle de notre cœur, alors Il entrera dans notre vie et demeurera avec nous. » Le Pape rapporte une affirmation de saint Jérôme, le grand amoureux et traducteur de la Bible : « Ignorer les Écritures, c’est ignorer le Christ. » Retrouvez la suite de la lettre de Mgr d’Ornellas pour le dimanche de la Parole sur le site du diocèse : https://rennes.catholique.fr/

19 janvier 2020 : "Recherchez l’unité, l’unité qui fait l’Église". (pape François)

L’unité est supérieure aux conflits. L’unité est une grâce que nous devons demander au Seigneur afin qu’il nous libère des tentations de la division, des combats qui nous opposent, des égoïsmes, des commérages. Combien de mal font les commérages, combien de mal !… Combien de dégâts provoquent dans l’Église les divisions entre les chrétiens, les positions partisanes, les intérêts mesquins ! Les divisions entre nous, mais également les divisions entre les communautés : chrétiens évangéliques, chrétiens orthodoxes, chrétiens catholiques, mais pourquoi divisés ? Nous devons chercher à apporter l’unité. Je vous raconte une chose : aujourd’hui, avant de sortir de chez moi, j’ai passé quarante minutes, plus ou moins une demi-heure, avec un pasteur évangélique et nous avons prié ensemble, et nous avons cherché l’unité. Mais nous devons prier entre nous catholiques et également avec les autres chrétiens, prier afin que le Seigneur nous donne l’unité, l’unité entre nous. Mais comment aurons-nous l’unité entre les chrétiens si nous ne sommes pas capables de l’avoir entre nous, catholiques ? De l’avoir au sein de la famille ? Combien de familles se battent et se divisent ! Recherchez l’unité, l’unité qui fait l’Église. L’unité vient de Jésus Christ. Il nous envoie le Saint-Esprit pour faire l’unité. Pape François

12 janvier 2020 : Dimanche de la Solidarité : le 2 février (père Gaël)

Dimanche de la Solidarité : le 2 février ! L’attention aux personnes âgées, vivant l’épreuve de la solitude ou du deuil, des malades ou en situation de précarité est une des priorités de la paroisse. Beaucoup de chrétiens sur notre paroisse investissent du temps dans ce soutien fraternel auprès de ces frères et sœurs en y mettant beaucoup de cœur, que cela soit dans des associations (Secours catholique, Conférence St Vincent de Paul, Montfortains ou Hospitaliers de Lourdes…), des aumôneries des Ephad ou de l’hôpital Gardiner ou encore par l’accompagnement des familles en deuil. Le dimanche 2 février, fête de la lumière, aura lieu le Dimanche de la Solidarité sur la paroisse. A cette occasion, nous entourerons des frères et soeurs pour le sacrement des malades vécu au cours de la messe de 11h00 à Pleurtuit. Peut-être que vous hésitez à le demander pour vous même ou que vous pensez à quelqu’un de votre entourage qui pourrait en bénéficier ? N’hésitez pas à en parler à un prêtre ! Des bulletins d’inscription se trouvent au fond de nos églises; ils doivent être déposés avant le 26 janvier dans les presbytères de Dinard ou de Pleurtuit. La messe sera suivie d’un temps festif avec des animations autour d’un repas à l’Espace Delta à partir de 12h30. Celui-ci est ouvert à tous ! (Le transport et l’accompagnement des personnes à mobilité réduite pourront être assurés). Prions d’avance pour ce bel événement ! Père Gaël

05 janvier 2020 : Quels voeux en ce début d'année? (père Bertrand)

Bien chers frères et sœurs ! Quels vœux nous souhaiter, en ce début d’année ? L’évangile de ce dimanche nous montre ces hommes, les mages, en recherche assoiffée de Jésus. Aujourd’hui également, dans notre paroisse, des personnes cherchent le Seigneur et se mettent en route. Je formule le vœu que nous soyons toujours davantage comme Marie et Joseph : empressés à leur ouvrir la porte de nos églises, à nous mettre avec cœur à leur service et à les amener avec joie vers notre trésor : le Seigneur Jésus ! C’est notre appel comme chrétiens, c’est une de nos plus grandes joies ! Très belle et sainte année à tous !                  P. Bertrand

15 décembre 2019 : Mettons-nous en marche pour accueillir pleinement le miracle de la vie !

Chers paroissiens, plus de 60 petits groupes suivent déjà le parcours « joie de vivre ». Il est encore temps de passer aux presbytères de Pleurtuit ou de Dinard pour vous inscrire, retirer des livrets du participant et suivre les vidéos en ligne sur le site de la paroisse. Noël approche, mettons-nous en marche pour accueillir pleinement le miracle de la vie !

8 décembre 2019 :"Dimanche En paroisse": accueillir pour évangéliser est la mission de tous les paroissiens. (Père Luc)

« J’imagine un choix missionnaire capable de transformer toute chose, afin que les habitudes, les styles, les horaires, le langage et toute structure ecclésiale deviennent un canal adéquat pour l’évangélisation du monde actuel, plus que pour l’auto-préservation. La réforme des structures qui exige la conversion pastorale, ne peut se comprendre qu’en ce sens : faire en sorte qu’elles deviennent toutes plus missionnaires, que la pastorale ordinaire en toutes ses instances soit plus expansive et ouverte, qu’elle mette les agents pastoraux en constante attitude de “sortie” et favorise ainsi la réponse positive de tous ceux auxquels Jésus offre son amitié. Comme le disait Jean-Paul II : « tout renouvellement dans l’Église doit avoir pour but la mission, afin de ne pas tomber dans le risque d’une Église centrée sur elle-même ». Pape François

Pour répondre à cet appel, nous organisons chaque année 8 Dimanches en Paroisse afin de mettre toute notre communauté chrétienne en attitude de sortie et d’évangélisation. Le but de ces Dimanches en Paroisse est d’accueillir et d’inviter ceux qui ne viennent habituellement pas à la messe afin de leur proposer une rencontre avec Jésus et leur faire vivre l’expérience de l’Eglise comme une famille dans laquelle on aime et on est aimé. Depuis le début de l’année, nous testons une nouvelle formule en proposant à ces personnes nombreuses qui nous rejoignent non pas une messe mais une célébration avec louange, enseignement, témoignage et démarche simple pour se rapprocher de Dieu. Nous avons réalisé que cette proposition est très bien adaptée pour toutes ces personnes et constitue une première étape beaucoup plus accessible et parlante pour eux. Accueillir toutes ces personnes est la mission non pas seulement des prêtres mais de toute la communauté chrétienne. Nous vous attendons donc tous pour nous aider dimanche prochain à Pleurtuit. A 9h30 nous aurons la messe avec tous les paroissiens habituels pour nous préparer ensemble et prier pour ceux qui nous rejoindront à 11h. Après la messe, à partir de 10h30 nous nous répartirons dans les différents services d’accueil et recevrons quelques instructions pour vivre ensemble ce temps magnifique d’évangélisation selon le programme ci-dessous. A dimanche prochain, dans la joie d’être une Eglise qui ouvre largement ses portes à tous !                  Père Luc+

1er décembre 2019 : prions pour le parcours "En Avent pour Noël"

Seigneur Jésus, tu nous invites à retrouver pour Noël la joie de vivre et à la partager avec ceux qui nous entourent. Nous te confions le projet « En Avent pour Noël ». Esprit Saint, aide-nous à oser ouvrir nos maisons à nos voisins, connaissances, collègues et amis pour vivre ensemble un beau chemin d’amitié et de foi. Père très bon, veille sur tous les Petits Groupes qui seront lancés ; que chacun s’y sente comme dans une famille dans laquelle on aime et on est aimé. Vierge Marie, nous nous mettons sous ta protection.

24 novembre 2019 : " Parcours Joie de vivre," un chemin autour de Noël pour retrouver le goût de s'émerveiller de la vie (père Luc)

Chers paroissiens,

Tous, nous aimerions partager ce qui nous fait vivre à ceux qui n’ont pas forcément la foi mais qui nous sont proches au quotidien par les liens familiaux, amicaux, professionnels, de loisir ou de voisinage. Bien souvent nous ne savons pas comment faire et nous sommes démunis, même si l’envie ne nous manque pas ! Cette année avec le parcours « Joie de vivre », la paroisse vous offre un outil très simple pour réaliser ce rêve ! En effet, ce parcours ne part pas de la foi mais de la découverte et de l’expérience commune de la vie telle qu’elle se donne à nous dans cette merveilleuse maison commune qu’est notre Terre. Noël est une fête qui parle encore à tous quelques soient les convictions religieuses. Quoi de plus simple que de proposer à des proches de vivre un chemin autour de Noël pour retrouver ensemble le goût de s’émerveiller de la vie, de la découvrir, d’en prendre soin et de l’annoncer.

Nous vous proposons donc ce grand projet commun paroissial, en petits groupes de maison qui débutera début décembre. 4 rencontres à vivre autour de Noël en décembre et en janvier si besoin. Pour cela, inscrivez-vous et invitez chez vous quelques amis, voisins, collègues, proches ou éloignés de l’Eglise, pour un temps convivial autour d’une vidéo comportant des témoignages, un petit enseignement et des pistes d’exercices à mettre en œuvre pour transformer de manière positive et bienfaisante notre manière de vivre.

Chaque petit groupe recevra un kit complet (DVD et livrets du participant), ce qui fait que, vivre ces rencontres va être simple et facile pour tout le monde ! Aucune compétence particulière n’est nécessaire. Il n’y a que 2 choses à faire : INVITER en appliquant ‘’la règle des 2 amis”, c’est à dire inviter au moins deux personnes (ou plus évidemment !) et OUVRIR sa maison à 4 reprises.

P. Luc+

17 novembre 2019 : " Joie de vivre, En Avent pour Noël!" (père Luc)

Chers paroissiens, nous nous préparons à vivre un grand projet commun paroissial, en petits groupes de maison. Nous lancerons début décembre le parcours « Joie de vivre, En Avent pour Noël! ». Pour cela, nous proposons à chaque paroissien de devenir hôte d’un petit groupe en invitant chez lui quelques amis, voisins, collègues, proches ou éloignés de l’Eglise, pour un temps convivial autour d’une vidéo comportant des témoignages, un petit enseignement et des pistes d’exercices à mettre en œuvre pour transformer de manière positive et bienfaisante notre manière de vivre. Chaque petit groupe recevra un kit complet (DVD et livrets du participant), ce qui fait que, vivre ces rencontres va être simple et facile pour tout le monde ! Aucune compétence particulière n’est nécessaire. Il n’y a que 2 choses à faire : INVITER en appliquant ‘’la règle des 2 amis”, c’est à dire inviter au moins deux personnes (ou plus évidemment !) et OUVRIR sa maison une fois par semaine.

P. Luc+

10 novembre 2019 : Témoignons de notre joie et soyons missionnaires (père Luc)

Chers paroissiens, pendant plusieurs semaines, en septembre nous vous avons sollicités, encouragés à être missionnaires pour le Parcours Alpha, et nous vous disons un grand merci ! Alors quoi de plus normal que de vous donner des nouvelles de ce parcours. Une fois de plus, le Seigneur est à l’œuvre : Nous avons déjà eu 3 soirées, très riches en partage et en convivialité, nous avons servi 50 couverts chaque soir. Bravo et merci ! Continuez de porter tous ces participants dans la prière, notamment pour qu’ils osent venir au Week-End Alpha qui aura lieu fin novembre.

Dans une semaine nous aurons notre Dimanche en Paroisse. C’est encore l’occasion d’inviter autour de vous vos amis, proches, collègues, voisins qui ne viennent habituellement pas à l’Eglise pour un temps de joie, de témoignages et de musique spécialement adapté pour eux. Invitez-les à 11h, et vous, venez à 9h30 pour la messe que nous célèbrerons ensemble avec les paroissiens habituels pour nous préparer à accueillir à 11h tous ceux que nous aurons invités.

Ensemble témoignons de notre joie de vivre !       

P. Luc+

03 novembre 2019 : Au prochain Dimanche en Paroisse, partageons la joie et l'allégresse

 « Soyez dans la joie et l’allégresse », dit Jésus à ceux qui sont persécutés ou humiliés à cause de lui. Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance !

Ce sont les premiers mots du pape François dans l’exhortation qu’il a écrite il y a maintenant plus d’un an à tous les chrétiens pour les inviter à répondre à leur appel à la sainteté aujourd’hui. La joie et l’allégresse pour vivre, quelques soient les épreuves, une existence pleine et heureuse. C’est cela que nous partagerons à tous ceux que nous inviterons au prochain Dimanche en Paroisse le 17 novembre à Pleurtuit.

Alors, n’hésitez pas à prendre des tracts d’invitation à diffuser largement autour de vous, notamment à ceux qui n’ont plus l’habitude de venir à l’église. Ce dimanche est conçu spécialement pour eux !  

Pour en savoir plus sur les DEP

27 Octobre 2019 : Des nouvelles du café des remparts (père Bertrand)

Vous le savez, depuis maintenant plus d’un mois, nous allons, les 4 prêtres de la paroisse, 2 fois par semaine au Café des Remparts, bar PMU du quartier St Alexandre.

Quand le pape François nous parle de sortir aux périphéries, je crois que nous répondons à son appel en parcourant ce petit kilomètre qui nous sépare du bistro tenu par Michel. Nous y rencontrons des personnes qui n’oseraient pas venir à l’Eglise par elles-mêmes, et qu’aucune de nos propositions ne rejoint. « C’est bien ce que vous faites », « Ca fait du bien de parler de sujets différents », avons-nous entendu. La plupart ont été enfants de chœur à l’époque. Amitié, écoute, sourire, tel est le contenu de ces rencontres franches et fraternelles.

Personnellement ces rencontres m’ouvrent le cœur : que peut faire l’Eglise pour ces personnes ? Comment les amener à Jésus ? Sans doute en répondant à leurs besoins : besoins de rencontres, de mieux-être, d’amitié ; sans doute en inventant de nouvelles propositions (2 d’entre eux sont revenus à l’église pour aider à déplacer les chaises pour le concert d’Hopen). En tout cas, certainement en nous approchant d’eux ! Comme Jésus qui n’a eu de cesse de sortir pour aller au plus près des personnes, là où elles étaient.

Alors, quid après une année de rencontres amicales : une antenne de la paroisse dans ce quartier ? un patronage ? un lieu de services gratuits (juridique, médical… la paroisse est pleine de ressource !) ? un parcours Alpha dans le bar ? Merci, chers frères et sœurs, de prier pour nous et de nous faire remonter vos idées pour que nous soyons toujours plus une Eglise en sortie vers tous nos frères.

Père Bertrand

20 octobre 2019 : Quelques nouvelles importantes pour notre vie de famille. (Père Luc)

Chers amis, nous avons vécu une rentrée bien dynamique !
Chaque dimanche nous avons été invités à la mission pour être une paroisse joyeuse qui sort à la rencontre de ceux qui ne viennent habituellement pas à l’église en leur proposant le journal Connect&vous, le café du curé, le Parcours Alpha et le Dimanche en Paroisse du 6 octobre. Happés par le désir d’annoncer Jésus aux autres, nous avons à peine eu le temps de vous donner quelques petites nouvelles importantes pour notre vie de famille. Alors j’y remédie par ces quelques mots.
Tout d’abord, après le départ de Sophie Cavalié, nous avons la joie depuis septembre d’avoir une nouvelle adjointe pastorale pour la paroisse, Myriam Berthelot, qui a pris ses marques très rapidement, avec bonheur pour nous les prêtres et pour tous les bénévoles. Myriam travaille chaque matin au presbytère de Dinard de 9h à 12h30, et sera heureuse de vous y rencontrer.
Nous avons aussi la joie cette année de bénéficier de la présence du père Gilbert Malang, arrivé du Sénégal qui loge avec nous au presbytère et nous aide déjà beaucoup dans la mission. Nous formons ainsi équipe ensemble, avec les pères Marcel, Bertrand, Gaël et Olivier, en continuant en même temps cette belle collaboration avec la paroisse de Ploubalay. Le père Pierre du Prieuré est aussi régulièrement un soutien précieux pour nous permettre de remplir d’autres missions à l’extérieur pour le diocèse ou pour la communauté de l’Emmanuel.
Du côté des diacres, Dominique Gérard, venant de Paris, avec son épouse et sa fille, s’est installé depuis cet été sur Dinard. Il rejoint donc Jean-Baptiste et Jacques dans ce beau ministère du Christ Serviteur sur nos communes.
Bref une très belle année en perspective vient de s’ouvrir, nous sommes dans l’action de grâce pour tout cela. Portons-nous les uns les autres dans la prière afin que nous soyons de plus en plus une famille qui ouvre largement ses portes à tous.           Père Luc, curé+                                                                                                                                                                              

13 octobre 2019 : des idées proposées par la paroisse pour ce mois "missionnaire "

« Celui qui aime se met en mouvement, il est poussé en dehors de lui-même, il est attiré et attire, il se donne à l’autre et tisse des relations qui engendrent la vie. » (Pape François).

En ce mois missionnaire extraordinaire voulu par le saint Père, voici quelques petites idées missionnaires de la paroisse accessibles à TOUS (des enfants aux personnes âgées), pour grandir dans la charité du Christ.

– Offrir une carte de prière* !… à envoyer ou à donner de main en main à une personne avec la prière de la paroisse composée pour la rentrée paroissiale.
– Rencontrer un prêtre et des amis du PMU « aux Remparts » du quartier St Alexandre à Dinard…ou au café du presbytère de Pleurtuit ! (A condition de venir avec un ami en recherche dans sa foi ou en attente de consolation !)
– Sur une carte postale* du diocèse (avec la photo de Ste Thérèse), prier avec le pape François afin d’être davantage témoin de l’Evangile et s’engager à vivre un petit acte missionnaire que l’Esprit Saint m’inspire ; je peux écrire ma décision sur l’autre partie de la carte que je déposerai sur l’autel de la Vierge Marie…

BONNE MISSION !

* Vous trouverez ces différentes cartes à la sortie des églises : cartes prière pour adulte avec le visage de Jésus, pour enfants avec la Sainte Famille, pour la mission avec Ste Thérèse.                                                                                                                                                                                   

06 octobre 2019 : Parcours Alpha : “Vivre avec d’autres chrétiens est une chance incroyable qui change ma vie !” (père Luc)

Vous souhaitez échanger sur le sens de la vie, explorer une nouvelle manière de voir les choses ? Qu’importent vos convictions, vos opinions, votre âge, votre situation, vous êtes les bienvenus autour d’une table Alpha. Les explications de Tanneguy et Aude responsables d’Alpha:

C’est quoi Alpha ?

Aude : C’est d’abord un lieu de convivialité, ouvert à tous, où on peut échanger librement sur les grands sujets qui nous intéressent, de manière détendue. Concrètement, c’est une série de soirées permettant la rencontre. Le Parcours Alpha permet d’évoquer et de partager ses propres questions et convictions sur le sens de la vie. Après le repas, un sujet est proposé ouvrant sur une discussion en petit groupe.

Tanneguy : On a trop souvent lié les questions existentielles à des discussions graves ou à des lieux tristes. Non ! Ces questions traversent chacun d’entre nous et il est bon d’en discuter autour d’un bon repas, d’un bon verre, dans une ambiance chaleureuse et décontractée. On est libre de penser ce qu’on veut, on s’écoute sans aucun jugement, c’est ouvert à tous, chrétien ou non, pratiquant ou non.

Tanneguy et Aude, vous vous êtes occupés d’Alpha l’an dernier. C’était comment ?

Entre octobre et décembre 2018, c’était quarante couverts par soirée servis sur dix mardis. Des liens d’amitié noués au fil des rencontres, des blagues, beaucoup de joie et un week-end au vert pour prendre plus de temps. Des souvenirs de cette expérience ?

Aude : Je retiens surtout une joie communicative au fil des séances ! Je pense à un jeune homme qui, à la suite du Parcours Alpha, a repris un chemin de foi et se sent accueilli et heureux dans la communauté chrétienne. Je pense aussi à une femme qui n’avait plus aucune pratique religieuse et qui a, peu à peu, découvert l’Amour de Jésus pour elle.

Tanneguy : Je retiens toutes ces amitiés qui se sont formées au cours des dîners Alpha. Et je pense à cette personne qui a découvert que la foi pouvait apporter des réponses concrètes dans sa vie quotidienne. Une parole me revient : “Vivre avec d’autres chrétiens est une chance incroyable qui change ma vie !”

                                                                                                          P. Luc+

                                                                                                                                                                                              

29 septembre 2019 : Projet de révision de la loi de bioéthique

A partir du 24 septembre sera débattu à l’Assemblée Nationale le projet de révision de la loi de bioéthique. Les évêques de France ont tenu à exprimer clairement leurs réactions devant plusieurs mesures de ce projet, portées par le gouvernement. Ils se sont inquiétés que le bon sens exprimé l’an passé par les citoyens lors des Etats Généraux de la bioéthique ne soit pas écouté. Ils se sont inquiétés que la fascination pour les promesses de la technique provoque une fuite en avant avec des conséquences négatives importantes pour la dignité de la personne humaine et notamment des plus fragiles.

Un progrès technique est un véritable progrès s’il demeure réellement au service de l’homme et du bien commun.

Vous pouvez retrouver leurs interventions et leur réflexion sur le site internet de l’Eglise Catholique en France. Notre foi chrétienne ne nous fait pas délaisser les affaires de la Cité. Au contraire, le service du bien commun et la promotion de la dignité de la personne humaine sont au cœur de la vocation de tous.

Aussi nous sommes tous encouragés à agir en conscience selon les modes d’action qui nous semblent juste pour influer positivement sur les décisions politiques et législatives de notre pays, que ce soit pour la dignité des migrants, pour la protection de notre planète ou pour les enjeux bioéthiques. Il n’appartient pas aux prêtres et aux évêques de définir la forme que cet engagement doit prendre. Cela appartient au discernement personnel. C’est justement la responsabilité et la liberté de chacun, comme chrétien et comme citoyen, d’inventer les façons concrètes les plus justes de promouvoir ce bien commun et de le défendre, de se renseigner et de s’investir sur les différentes initiatives proposées, notamment par des associations.

Plusieurs d’entre vous sont au courant de la manifestation prévue le 6 octobre. Ce même jour nous vivrons à Pleurtuit notre premier Dimanche en Paroisse de l’année où nous accueillerons beaucoup de personnes à qui nous voulons ouvrir largement les portes de l’Eglise en vivant avec elles la joie de l’Evangile. Ce moment fort s’appuie aussi sur la générosité de votre engagement à tous et nécessite la présence de pas mal de bénévoles ! Chacun verra librement là où le Seigneur l’appelle. Nous vous proposons pour ceux qui le peuvent, dans l’après-midi du 6 octobre, après le Dimanche en Paroisse, un temps d’adoration silencieuse de 17h à 18h à l’église Notre Dame de Dinard pour notre pays et pour que nos responsables politiques fassent le choix de la sagesse et de l’attention aux plus fragiles. Un grand merci. 

                                                                                                          P. Luc+

                                                                                                                                                                                              

22 septembre 2019 : Une culture de la rencontre qui puisse vaincre la culture de l’indifférence (Père Luc)

« Travaillons ensemble pour construire une vraie culture de la rencontre qui puisse vaincre la culture de l’indifférence. » C’est ce qu’affirme régulièrement le Pape François. « Nous devons travailler et demander la grâce d’élaborer une culture de la rencontre, de cette rencontre féconde, de cette rencontre qui rend à chaque personne sa propre dignité d’enfant de Dieu, la dignité de vivant. » Débarrassons-nous de l’indifférence pour entrer dans une véritable écoute de notre prochain. Osons donner du temps gratuit dans nos rencontres » !

Alors à vos agendas pour inviter largement à ces moments privilégiés que sont le Café du curé, Alpha, les Dimanches en Paroisse… Nous serons alors une église rayonnante et priante qui ouvre largement ses portes à tous, une famille vivante dans laquelle on aime et on est aimé !

                                                                                                                                                                                               P. Luc+

15 septembre 2019 : Etre davantage une Eglise Joyeuse qui sort à la rencontre des autres (Père Luc)

Un mois pour être davantage une Eglise Joyeuse qui sort à la rencontre des autres ! « Sortons, sortons, pour offrir à tous la vie de Jésus Christ » (Pape François). 

L’un des piliers de notre vision paroissiale est de répondre à l’appel du Pape qui nous invite à nous mettre en constante attitude de sortie pour aller à la rencontre de ceux qui nous sont éloignés pour différentes raisons, afin de vivre avec eux la joie d’un vrai dialogue sur l’essentiel, sur ce qui nous habite au plus profond. Durant tout le mois de septembre nous vous proposons de vivre concrètement cela à travers la diffusion du journal Connect’&Vous qui s’adresse aux personnes qui ne viennent pas à l’église, à travers l’invitation au café du curé, au film Interview avec Dieu, au Parcours Alpha, au concert d’Hopen et au prochain Dimanche en Paroisse.

Que de belles opportunités à saisir pour témoigner de notre joie de croire en Jésus. Découvrez les dans les annonces paroissiales

                                                                                                                                                                                               P. Luc+

8 septembre 2019 : un repas pour connaitre notre paroisse

Chers amis, nouvelle année scolaire et toujours le désir d’accueillir et de rayonner de plus en plus la joie de l’Evangile pour être ensemble : – une église joyeuse qui sort à la rencontre des autres, – une église rayonnante et priante qui ouvre largement ses portes à tous, – une église engagée qui forme des chrétiens serviteurs et missionnaires. Si vous venez d’arriver sur la paroisse, ou si vous y venez depuis quelque temps mais souhaitez mieux la connaître car vous avez le désir de la fréquenter davantage, nous vous proposons de venir dîner ou déjeuner chez des paroissiens engagés afin de faire connaissance. Pour cela vous pourrez vous inscrire sur des tableaux à la sortie des messes de Dinard et Pleurtuit, ou, si vous êtes venu à une autre messe, contacter Myriam au secrétariat de Dinard le matin entre 9h et 12h (02 99 46 13 32) ou encore lui envoyer un mail à paroissededinard@orange.fr. Que Dieu bénisse notre rentrée !                                                                                                                                                                      Père Luc, curé+

25 Août : Pour la rentrée : (re)choisir la sainteté !

Pour la rentrée : (re)choisir la sainteté ! Le calendrier liturgique de cette fin du mois d’août est riche de toutes ces figures de saints qui ont marqué l’histoire de l’Eglise … la semaine dernière, l’Eglise faisait ainsi mémoire de St Jean Eudes, apôtre du cœur de Jésus et de Marie, puis de saint Bernard, docteur de l’Eglise, saint Pie X, pape courageux dans une période troublée, Sainte Rose de Lima, première sainte du Nouveau Monde…et enfin saint Barthélémy, apôtre ! Tous ces saints sont pour nous comme ces étoiles dans la nuit. Ils nous éclairent par leur vie, leur enseignement parfois et nous encouragent dans notre chemin de Foi à la suite du Christ Jésus…

Alors que la plupart d’entre nous va reprendre ses activités après cette belle période estivale, faisons preuve de courage, s’il nous en manque, en choisissant la sainteté, « chacun dans sa route » ! (selon l’expression du concile Vatican II sur l’appel à la sainteté ; LG n°11)

Notre pape François nous a laissé cette très belle exhortation, Gaudete et Exultate, sur cet appel à la sainteté dans le monde actuel, il y a un an… n’hésitez pas à la (re)lire, c’est un trèsor ! En voici un extrait : « La première des grandes caractéristiques (de la sainteté), c’est d’être centré, solidement axé sur Dieu qui aime et qui soutient. Grâce à cette force intérieure, il est possible d’endurer, de supporter les contrariétés, les vicissitudes de la vie, et aussi les agressions de la part des autres, leurs infidélités et leurs défauts : « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » (Rm 8, 31). Voilà la source de la paix qui s’exprime dans les attitudes d’un saint. Grâce à cette force intérieure, le témoignage de sainteté, dans notre monde pressé, changeant et agressif, est fait de patience et de constance dans le bien. C’est la fidélité de l’amour, car celui qui s’appuie sur Dieu peut également être fidèle aux frères ; il ne les abandonne pas dans les moments difficiles, il ne se laisse pas mener par l’anxiété et reste aux côtés des autres même lorsque cela ne lui donne pas de satisfactions immédiates. » (n°112)

18 août : l'Adoration : source de fécondité et d'une joie profonde (père Luc)

« C’est auprès du cœur du Christ que se trouve le vrai repos. C’est là que se trouve la vraie source de la vie, c’est là aussi que nous puisons la charité́ qui transforme nos existences et le monde. »

Chaque vendredi de 8h à 22h, à l’église Notre-Dame de Dinard se déroule un temps d’adoration que je me permets de vous signaler plus particulièrement. Venir passer un moment de prière et de présence devant Jésus pour lui offrir nos existences, pour intercéder pour nos enfants, petits-enfants et amis, pour les estivants, pour l’Eglise et pour le monde, est source de fécondité et d’une joie profonde. Cette adoration est maintenue tout l’été grâce à un relais continu des adorateurs !     

Père Luc, curé

11 août : " Dieu tout puissant, répands sur nous la force de ton amour, que nous protégions la vie et la beauté." Pape François

Chers frères et sœurs paroissiens et vacanciers, Nous espérons que vous passez un bon temps de repos chez nous, dans ce cadre incroyable, œuvre du si bon Créateur. Nous espérons aussi que vous passez un peu de temps avec Lui chaque jour, Il vous le rendra au centuple. Ce cadre magnifique, ainsi que l’actualité m’inspirent de vous proposer cette prière du pape François, écrite à la fin de son encyclique sur l’écologie. Puissions-nous la réciter plusieurs fois, afin d’intercéder pour notre monde. Très bonnes vacances à tous !                                                                                                                                                                                                                                Père Bertrand

Dieu Tout-Puissant qui es présent dans tout l’univers et dans la plus petite de tes créatures, Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe, répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté. Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs sans causer de dommages à personne. Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux. Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction. Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres. Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie. Merci parce que tu es avec nous tous les jours. Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix. Amen.

7 juillet : Accueil de la paroisse pour nos amis des vacances (Père Luc)

Chers amis, avec beaucoup de joie nous vous accueillons dans nos églises et nous souhaitons vraiment que ce temps de vacances soit pour vous l’occasion d’un véritable repos ! Vous trouverez sur les feuilles d’annonces paroissiales, sur la plaquette « Eté religieux et culturel » et sur notre site internet diverses propositions.

Je vous signale en particulier le très beau programme de conférences d’été que nous vous avons préparé ainsi que les activités menées par les jeunes de la Mission Plage qui démarreront dans une semaine.

De plus, chaque vendredi de 8h à 22h, à l’Eglise Notre-Dame de Dinard se déroule un temps d’adoration que je me permets de vous signaler plus particulièrement. Venir passer un moment de prière et de présence devant Jésus pour lui offrir nos existences, pour intercéder pour nos enfants, petits-enfants et amis, pour les estivants, pour l’église et pour le monde, est une source de fécondité et d’une joie profonde. Très bonnes vacances et que Dieu vous bénisse.     

Père Luc Pialoux, curé+

30 juin : La Mission Plage (Père Bertrand)

Chers jeunes,

« Le monde est en feu, ce n’est pas le moment de traiter avec Dieu d’affaires de peu d’importance » (Ste Thérèse d’Avila). Tant de personnes ont soif, sans le savoir, de rencontrer Jésus, d’être guéries, consolées, conseillées par Lui. Les vacances, si elles sont souvent un moment de pause dans un monde trop rapide, sont aussi parfois un temps de désert spirituel, où remontent des questions existentielles : mais au fond, à quoi sert tout cela ?

La Mission Plage a un double objectif : aller vers ces personnes pour leur proposer Jésus et former les jeunes (18-30 ans) à le faire.

Serez-vous des nôtres ? Peut-être êtes-vous plusieurs semaines en vacances parmi nous. Nous vous proposons de donner une semaine de votre temps pour vous former et annoncer Jésus. Rassurez-vous, tout est balisé : formation, programme, groupe constitué… vous n’êtes pas lâchés dans la nature ! Il nous reste des places dans les semaines 1 et 3 (12-19 juillet / 26 juillet-2 août).

Toutes les infos en cliquant ici et sur la page facebook : missionplagedinard . Inscriptions : dinardmissionplage@gmail.com  .     Bel été à tous !       P. Bertrand

23 juin : la fête Dieu . (père Gaël)

En ce dimanche de la fête Dieu, l’Eglise nous invite à rendre grâce pour le don inouïe que Jésus a fait aux hommes : la présence de son Corps Eucharistique. « Comment Jésus peut-il donner son Corps et son Sang, interrogeait le pape Benoit XVI lors des journées mondiales à Cologne (21 août 2005) ? Faisant du pain son Corps et du vin son Sang, il anticipe sa mort, il l’accepte au plus profond de lui-même et il la transforme en un acte d’amour. Ce qui de l’extérieur est une violence brutale, devient de l’intérieur l’acte d’un amour qui se donne totalement. Telle est la transformation substantielle qui s’est réalisée au Cénacle et qui visait à faire naître un processus de transformations, dont le terme ultime est la transformation du monde jusqu’à ce que Dieu soit tout en tous (cf. 1 Co 15, 28). Le sacrement de l’Eucharistie est ainsi par excellence le sacrement de l’Amour de Dieu ; et saint Jean nous aide à le comprendre en mentionnant à la place de son institution ce geste si beau de Jésus lors de son dernier Repas : le geste du lavement des pieds. « Si moi qui suis le Seigneur et le maitre, je vous ai lavé les pieds, c’est afin que vous fassiez vous aussi comme moi j’ai fait pour vous » … Jésus, se faisant si pauvre et si petit en son Eucharistie, désire habiter nos cœurs et nous donner sa Vie, c’est à dire nous entrainer dans l’élan de sa Charité. Enfin, pour nous permettre d’entrer plus profondément dans cette connaissance de l’Amour de Dieu, l’Eglise nous propose ces temps de prière pour contempler, dans la Foi, la présence Réelle de Jésus Hostie : l’adoration eucharistique. De nombreux temps d’adoration sont ainsi proposés sur nos paroisses. Alors n’hésitez pas à venir prendre ce temps de silence et de prière pour déposer vos intentions ou vos fardeaux. Que Dieu vous bénisse !                      Père Gaël

16 juin : Rendons grâce à Dieu pour tout ce qui a été vécu cette année sur nos paroisses (père Luc)

Chers paroissiens,

En ce mois de juin nous rendons grâce à Dieu pour tout ce qui a été vécu sur nos paroisses. Les différentes célébrations de ces derniers dimanches : professions de foi, confirmations et premières communions sont le signe de la fécondité de l’Esprit Saint qui anime l’engagement de tous les bénévoles qui se sont dépensés sans compter cette année pour les enfants et pour les jeunes. Rendons grâce aussi pour tous les fiancés qui se marient sur nos églises et que nous avons accompagnés vers ce moment si important de leur existence.

Je pense enfin à tous les fruits magnifiques donnés par le parcours Alpha, les Petits Groupes, le parcours d’Avent sur la gratitude, celui du carême sur la lettre de Saint Jacques, l’Ecole de la Foi et de la Mission, les Visites à Domicile, les Dimanches en Paroisse, le dimanche pour les malades avec l’association Solidarité Pleurtuit, tout ce qui se vit dans les maisons de retraites, avec la conférence Saint Vincent de Paul, avec le projet Diadème… les multiples paroissiens en service pour l’accompagnement des familles en deuil… Venez donc nombreux au prochain et dernier Dimanche en Paroisse de cette saison pour goûter ensemble le bonheur de ce que Dieu nous donne de vivre ! Nous aurons aussi la joie de vivre ce moment avec les communautés chrétiennes du Prieuré et de la maison Saint François.

Ce sera l’occasion de prendre le temps de remercier de tout notre cœur le père Louis Rouault et Sophie Cavalié pour tout ce qu’ils ont donné sur la paroisse ces dernières années avec un dévouement si précieux.

Venez donc nombreux leur témoigner votre affection !

Père Luc, curé+

9 juin : la foi Chrétienne : une rencontre personnelle avec Jésus

En ce week-end où nous vivons la 1ère communion des enfants à Dinard et la profession de foi des jeunes à Pleurtuit, c’est le moment de nous rappeler que la foi chrétienne n’est pas d’abord un message, une morale, des règles ou des valeurs, mais tout simplement une rencontre personnelle avec Jésus. Cette rencontre change toute notre vie !

Ecoutons le pape nous en parler :

« La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ la joie naît et renaît toujours… Le grand risque du monde d’aujourd’hui, avec son offre de consommation multiple et écrasante, est une tristesse individualiste qui vient du cœur bien installé et avare, de la recherche malade de plaisirs superficiels, de la conscience isolée. Quand la vie intérieure se ferme sur ses propres intérêts, il n’y a plus de place pour les autres, les pauvres n’entrent plus, on n’écoute plus la voix de Dieu, on ne jouit plus de la douce joie de son amour, l’enthousiasme de faire le bien ne palpite plus. Même les croyants courent ce risque, certain et permanent. Beaucoup y succombent et se transforment en personnes vexées, mécontentes, sans vie. Ce n’est pas le choix d’une vie digne et pleine, ce n’est pas le désir de Dieu pour nous, ce n’est pas la vie dans l’Esprit qui jaillit du cœur du Christ ressuscité.

J’invite chaque chrétien, en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus Christ ou, au moins, à prendre la décision de se laisser rencontrer par lui, de le chercher chaque jour sans cesse. Il n’y a pas de motif pour lequel quelqu’un puisse penser que cette invitation n’est pas pour lui, parce que « personne n’est exclus de la joie que nous apporte le Seigneur ». Celui qui risque, le Seigneur ne le déçoit pas, et quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. C’est le moment pour dire à Jésus Christ : « Seigneur, je me suis laissé tromper, de mille manières j’ai fui ton amour, cependant je suis ici une fois encore pour renouveler mon alliance avec toi. J’ai besoin de toi. Rachète-moi de nouveau Seigneur, accepte-moi encore une fois entre tes bras rédempteurs ». Cela nous fait tant de bien de revenir à lui quand nous nous sommes perdus ! J’insiste encore une fois : Dieu ne se fatigue jamais de pardonner, c’est nous qui nous fatiguons de demander sa miséricorde. Celui qui nous a invités à pardonner « soixante-dix fois sept fois » (Mt 18, 22) nous donne l’exemple : il pardonne soixante-dix fois sept fois. Il revient nous charger sur ses épaules une fois après l’autre. Personne ne pourra nous enlever la dignité que nous confère cet amour infini et inébranlable. Il nous permet de relever la tête et de recommencer, avec une tendresse qui ne nous déçoit jamais et qui peut toujours nous rendre la joie. Ne fuyons pas la résurrection de Jésus, ne nous donnons jamais pour vaincus, advienne que pourra. Rien ne peut davantage que sa vie qui nous pousse en avant ! « 

                              Pape François (la joie de l’Evangile 1-2)

2 juin : une belle méditation d’un patriarche d’Orient sur l’Esprit Saint

Pour nous préparer à la Pentecôte voici une belle méditation d’un patriarche d’Orient sur l’Esprit Saint :

Sans l’Esprit Saint,
Le Christ reste dans le passé,
L’Évangile une simple lettre morte,
L’Église une simple organisation,
L’autorité une domination,
La mission une propagande,
Le culte une évocation,
La prière personnelle un monologue stérile
Et l’agir chrétien une morale d’esclave.
Par contre, avec l’Esprit Saint,
Toute la création se soulève et se met à gémir dans le travail d’enfantement du Royaume.
Le Christ Ressuscité est là, Et son Évangile est puissance de vie.
L’Église est communion en la Sainte Trinité,
L’autorité est un service libérateur,
La mission une Pentecôte,
La liturgie mémorial, actualisation et anticipation,
La prière personnelle est celle-là même du Christ vivant en l’âme, soutenue par l’intercession des saints.
En un mot, d’un pauvre arbuste dans le désert, l’Esprit du Seigneur fait un buisson ardent capable de faire connaître au monde, le nom véritable du Dieu vivant.

26 mai: DEP nouvelle formule ? Retour sur expérience du DEP du 19 Mai . (père Bertrand)

Chers frères et sœurs, vous le savez, le pape François appelle les paroisses à s’occuper d’abord des gens de l’extérieur. D’abord… Nous n’avons pas fini de nous convertir pour mettre en application ce petit mot ! Que la paroisse s’occupe ‘’d’abord’’ des gens de l’extérieur signifie que de plus en plus, nos préoccupations, nos prières, nos moyens et nos activités soient orientées vers ce but : l’annonce de l’Evangile à tous ceux qui ne connaissent pas Jésus. Vous le savez, le but du Dimanche en Paroisse (DEP), depuis plusieurs années, est de toucher ces personnes. Mais nous étions arrivés à une limite. A l’automne dernier, nous avions fait un sondage auprès d’une centaine de familles non-pratiquantes. La question était : ‘’Pourquoi ne venez-vous pas à la messe’’ ? Les réponses étaient massives et claires : 1- la messe, on ne comprend pas, et 2- le dimanche, on veut le vivre en famille. La messe, nous en sommes tous convaincus, c’est le trésor de notre foi, la plus grande des prières ! Mais nous avons compris que pour y parvenir, il faut un chemin. Que la marche est trop haute pour beaucoup qui n’ont plus l’habitude. Ce nouveau DEP a donc été conçu sans messe (ou plutôt, avec la messe à 9h30) plus simple, plus compréhensible, plus adapté aux enfants, aux familles. Entendre de la musique accessible, des témoignages clairs, et faire des démarches simples : aller déposer une prière devant l’autel, demander la bénédiction d’un prêtre ou la prière de 2 chrétiens… Comme nous avons été heureux, émus, de voir toutes ces personnes entrer dans l’église, certaines pour la première fois depuis des années ! ‘’Je n’étais pas entrée depuis 30 ans’’… Des sourires, des larmes, des yeux fermés découvrant la prière… Tous nous avons été témoins que Jésus vivant était présent et touchait les coeurs ! Comment maintenant amener toutes ces personnes à faire un pas de plus dans la foi et la prière, jusqu’à devenir des disciples qui donnent leur vie à Jésus et goûtent la joie de vivre la messe ? C’est tout l’enjeu de l’année prochaine ! Et pour cela, chers paroissiens, nous avons bien besoin de tous ! Jésus nous envoie prendre soin des gens de l’extérieur : ‘’Allez, de toutes les nations faites des disciples !’’ (Mt 28,19). Nous ne sommes pas chrétiens pour nous-mêmes, mais pour le monde.                               Père Bertrand

19 Mai : soirée de prière autour des reliques de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus dans l'église St Pierre St Paul de Ploubalay (père Gaël)

Chers amis paroissiens, Comme vous le savez, depuis septembre, je donne 1/3 de mon ministère sur la paroisse de Ploubalay dont le curé est le père Olivier Gravouille. (C’est la raison pour laquelle vous m’avez vu un peu moins cette année !) La collaboration se passe très bien et semble fructueuse ! Nous avons eu la joie par exemple de voir se lancer 34 petits groupes durant le temps du Carême… et grâce à l’audace de paroissiens enthousiastes, de voir quelques personnes revenir à l’église ! Cette collaboration entre nos paroisses, appelée à se développer, se fonde sur la vie fraternelle que nous vivons déjà concrètement entre prêtres avec le père Olivier. Aussi pour manifester cette collaboration fraternelle, ce « jumelage » dans la mission, nous vous invitons à une soirée de prière autour des reliques de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus dans la belle église St Pierre St Paul de Ploubalay ! Cette veillée sera l’occasion de confier ensemble nos missions paroissiales, de grandir dans la confiance et l’audace missionnaire à l’école de Thérèse !     Père Gaël+

12 Mai : « Venez vivre une expérience nouvelle ! » Un « Dimanche en Paroisse » inédit le 19 mai à Pleurtuit (Père Luc)

J’imagine un choix missionnaire capable de transformer toute chose, afin que les habitudes, les styles, les horaires, le langage et toute structure ecclésiale devienne un canal adéquat pour l’évangélisation du monde actuel, plus que pour l’auto-préservation… faire en sorte qu’elles deviennent toutes plus missionnaires, que la pastorale ordinaire en toutes ses instances soit plus expansive et ouverte, qu’elle mette les agents pastoraux en constante attitude de “sortie” et favorise ainsi la réponse positive de tous ceux auxquels Jésus offre son amitié. Comme le disait Jean-Paul II aux évêques de l’Océanie, « tout renouvellement dans l’Église doit avoir pour but la mission, afin de ne pas tomber dans le risque d’une Église centrée sur elle-même »

Pape François, la joie de l’évangile no27

« Venez vivre une expérience nouvelle ! » Un « Dimanche en Paroisse » inédit le 19 mai à Pleurtuit

Au cœur de la braderie de Pleurtuit, nous expérimenterons une nouvelle formule pour être encore plus missionnaire.
A 9h30 nous célébrerons la messe en priant pour que nous soyons tous des témoins rayonnants de l’Evangile. A 10h30 nous nous préparerons ensemble à accueillir tous ceux qui viendront à 11h pour le Dimanche en Paroisse en tant que tel. Il n’y aura pas de messe à 11h, mais un temps de concert, témoignages et prière plus adapté pour permettre à ceux qui nous rejoindront une première rencontre forte avec le Christ et l’Evangile. A 12h15 nous terminerons par un apéritif pour tous.

Invitez donc largement autour de vous, vos amis, voisins, collègues à 11h pour ce temps familial et paroissial accessible à tous, notamment à ceux qui ne sont pas habitués à l’église. Cela changera assurément leur regard et vous donnera la joie de partager votre foi. Nous souhaitons que le maximum d’entre vous soit là, ce dimanche 19 mai à Pleurtuit à 11h pour accueillir tous ceux qui viendront. Nous avons bien conscience que cela vous oblige à participer à la messe à un autre moment : à 18h la veille à St Enogat ou au Minihic ; à 9h30 le matin à Pleurtuit ou à St Briac ; ou encore le dimanche soir à 18h à la Richardais. Un grand merci de votre soutien !

P. Luc+

05 Mai : Accueillir et Rayonner la joie de l'évangile: une nouvelle formule pour le Dimanche en paroisse. (Père Luc)

Chers paroissiens, Nous venons de vivre la fête de Pâques et nous ne pouvons pas garder pour nous cette joie de la Résurrection qui transforme toute notre vie. Depuis 5 ans maintenant, nous avons décidé de développer pour notre communauté chrétienne une vision inspirée de l’appel que le Pape François nous adresse sans cesse : Accueillir et Rayonner la joie de l’évangile. C’est pourquoi nous proposons régulièrement des Dimanches en Paroisse dont le but est de faire goûter à ceux qui ne viennent pas forcément régulièrement à la messe la joie de connaître Jésus. Le 19 mai, au cœur de la braderie de Pleurtuit, nous expérimenterons une nouvelle formule pour être encore plus missionnaire. A 9h30 nous célébrerons la messe en priant pour que nous soyons tous des témoins rayonnants de l’Evangile. A 10h30 nous nous préparerons ensemble à accueillir tous ceux qui viendront à 11h pour le Dimanche en Paroisse en tant que tel. Il n’y aura pas de messe à 11h, mais un temps de concert, témoignages et prière plus adapté pour permettre à ceux qui nous rejoindront une première rencontre forte avec le Christ et l’Evangile. A 12h15 nous terminerons par un apéritif géant dans les jardins du presbytère. Invitez donc largement autour de vous, vos amis, voisins, collèges à 11h pour ce temps familial et paroissial accessible à tous, notamment à ceux qui ne sont pas habitués à l’église. Cela changera assurément leur regard et vous donnera la joie de partager votre foi. Nous souhaitons que le maximum d’entre vous soit là, ce dimanche 19 mai à Pleurtuit à 11h pour accueillir tous ceux qui viendront. Nous avons bien conscience que cela vous oblige à participer à la messe à un autre moment : à 18h la veille à St Enogat ou au Minihic ; à 9h30 le matin à Pleurtuit ou à St Briac ; ou encore le dimanche soir à 18h à la Richardais. Un grand merci de votre soutien ! P. Luc+

21 Avril : le Christ est ressuscité, il est vivant parmi nous, il est vivant et habite en chacun de nous. Pape François

Le Christ est vraiment ressuscité, et c’est un beau salut que nous pouvons nous faire le jour de Pâques: «Le Christ est ressuscité ! Le Christ est ressuscité !», comme tant de peuples le font. Nous rappeler que le Christ est ressuscité, qu’il est vivant parmi nous, qu’il est vivant et habite en chacun de nous. Notre espérance n’est pas un concept, n’est pas un sentiment, n’est pas un téléphone portable, ce n’est pas un monceau de richesses ! Notre espérance est une personne, c’est le Seigneur Jésus que nous reconnaissons vivant et présent en nous et chez nos frères, parce que le Christ est ressuscité. Les peuples slaves, quand ils se saluent, au lieu de dire «bonjour», «bonsoir», se saluent les jours de Pâques en disant: «Le Christ est ressuscité!», «Christos voskrese !» se disent-ils entre eux; et ils sont heureux de le dire ! C’est le «bonjour», «bonsoir» qu’ils s’échangent: «Le Christ est ressuscité». Nous comprenons alors que nous ne devons pas tant rendre raison de cette espérance au niveau théorique, en paroles, mais surtout à travers le témoignage de la vie, et cela aussi bien au sein de la communauté chrétienne qu’en dehors de celle-ci. Si le Christ est vivant et habite en nous, dans notre cœur, alors nous devons également le laisser se rendre visible, ne pas le cacher, et le laisser agir en nous. Cela signifie que le Seigneur Jésus doit devenir toujours davantage notre modèle: un modèle de vie et que nous devons apprendre à nous comporter comme Lui s’est comporté. Faire ce que faisait Jésus. L’espérance qui habite en nous ne peut donc pas rester cachée en nous, dans notre cœur: sinon, ce serait une espérance faible, qui n’a pas le courage de sortir à l’extérieur et de se faire voir; mais notre espérance, comme cela transparaît du Psaume 33 cité par Pierre, doit nécessairement se diffuser à l’extérieur, en prenant la forme si belle et unique de la douceur, du respect, de la bienveillance envers son prochain, en arrivant même à pardonner celui qui nous fait du mal… Et ainsi, allons de l’avant avec douceur, mansuétude, amabilité et en faisant du bien également à ceux qui ne nous aiment pas, ou qui nous font du mal. En avant !    Pape François, 5 Avril 2017

14 Avril : lettre de Mgr d'Ornellas aux prêtres du diocèse

A l’occasion du Jeudi-Saint où l’on fête le sacerdoce, Mgr d’Ornellas adresse une lettre aux prêtres de son diocèse suite aux abus dans l’Eglise:

« En cette période si douloureuse de la vie de notre Église, je vous redis ma confiance et ma reconnaissance pour votre vie donnée et pour votre service pastoral. (…) Je vous sais présents sur le terrain, attentifs aux uns et aux autres, lucides sur les difficultés, proches de personnes souffrantes, exclues, migrantes, allant parfois là où s’expriment les inquiétudes et les attentes de nos contemporains. (…) Tous, vous êtes mes premiers collaborateurs et je suis heureux de vivre avec vous ma mission d’évêque, assisté de Mgr Joly … … Le Christ nous dit comment et pourquoi être prêtre aujourd’hui dans notre monde. (…) soyez dans l’action de grâce en voyant les chrétiens qui recommencent, progressent, se donnent, prient, vivent de l’amour de Dieu. (…) Rendez grâce pour les chrétiens qui, avec d’autres, vivent la charité de Jésus pour les plus fragilisés. (…) votre ministère est irremplaçable. Notre société oppressée par le matérialisme et le consumérisme a soif de spirituel et de relations humaines authentiques. »

Retrouvez l’intégralité de la lettre de Mgr d’Ornellas ici

 

31 mars : 3 ème soirée du parcours de carême : "Mettez votre foi en action" Père Bertrand

Cette semaine, nous méditons sur comment mettre ma foi en acte ? Avec Saint Jacques, nous comprenons qu’une fois devenus chrétiens, une fois sauvés gratuitement par Jésus (et nous le sommes chaque jour), nous avons à mettre notre foi en actes ! «Supposons qu’un frère ou une sœur n’ait pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l’un de vous leur dit : ‘Allez en paix ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! sans leur donner le nécessaire pour vivre, à quoi cela sert-il ? Ainsi donc, la foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte» (Jc 2,14-17).

Retrouvez l’intégralité de l’enseignement et des exercices proposés

 

24 mars : 2ème soirée du parcours de carême : "Mettez votre foi en action" Père Bertrand

Notre parcours de carême « Mettez votre foi en action !» a commencé. Il s’agit de nous mettre ensemble à l’écoute de la parole de Dieu à travers une méditation active sur la foi, issue de la lecture en continu de l’épître de Saint Jacques.

Pour ce carême 2019, nous continuons notre lecture paroissiale de la lettre de St Jacques. N’hésitez pas à nous rejoindre chaque vendredi, à 19h, ou à 20h30. La semaine dernière, St Jacques nous enseignait sur les épreuves de la vie et la manière dont notre foi nous guide à travers elles. Cette semaine, il nous a fait faire un pas de plus en parlant des tentations. Epreuve, tentation, péché ? Comment faire la différence entre les trois ?

Retrouver l’intégralité de l’enseignement et des exercices proposés pour la semaine sur le site de la paroisse :https://paroisses-dinard.catholique.fr/parcours-careme-2019-foi-en-action/

 

10 mars : Les abus des prêtres, le silence de l'Eglise et le carême...

Chers paroissiens, j’ai commencé mon carême mardi soir en visionnant l’émission d’Arte sur les abus de prêtres et les silences de l’Eglise. C’était insoutenable…. Quelle abjection que le péché commis par ces hommes, surtout lorsqu’il vient toucher le trésor de l’Evangile dont l’Eglise est dépositaire : la foi des plus petits, des enfants ou des femmes consacrées à Dieu. Comme le dit Jésus : « quiconque entraîne la chute d’un seul de ces petits qui croient en moi, il est préférable pour lui qu’on lui attache au cou une grosse meule et qu’on le précipite dans l’abîme de la mer » (Mt 18,6).

Avec les prêtres de la paroisse nous sommes très affectés, parfois même dévastés, en pensant à toutes les victimes abusées par des hommes d’Eglise, au scandale qu’elles ont vécu, et à l’impossibilité qu’elles ont eu de se reconstruire, lorsque l’institution, au lieu de les écouter, a préféré se protéger plutôt que de se remettre profondément en question et être fidèle à sa mission : se consacrer en priorité, comme Jésus, aux plus fragiles. Ce temps de carême s’offre à nous comme un moment favorable de pénitence, de purification et de conversion. Je voudrais souligner deux points importants :

1. Si vous avez été victime ou témoin d’abus perpétrés par des prêtres, il est important et salutaire pour vous et pour le bien du corps entier de l’Eglise et de la société de le révéler et de dénoncer l’agresseur. Il est vital de ne jamais lâcher sur ce point, et s’il le faut d’acculer l’institution à faire justice. De plus, les coupables, s’ils sont en vie, doivent être punis par une sanction civile et ecclésiale. C’est nécessaire pour tous, pour les victimes, pour les responsables d’Eglise et pour les agresseurs. Il n’y a pas de miséricorde sans justice, ou alors la guérison est superficielle et la gangrène continue d’affecter le corps. Seule la vérité libère ! N’hésitez donc pas à en parler à une personne en qui vous avez confiance : un laïc, un diacre ou un prêtre. Vous pouvez aussi pour cela contacter la cellule d’accueil et d’écoute du diocèse de Rennes au 02.99.14.35.00 ou par mail à parolesdevictimes@cef.fr. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site https://luttercontrelapedophilie.catholique.fr

2. Ces scandales à répétition ne doivent pas nous faire oublier le bien immense dispensé par tant de chrétiens, religieux, religieuses, diacres, prêtres et évêques. Le mal a cette caractéristique d’être un abîme sans fond qui nous engloutit, qui nous aspire si nous ne sommes focalisés que par lui. La meilleure manière de se soustraire à un abîme c’est de le révéler, de le délimiter pour ne pas y tomber et ensuite de regarder vers le haut pour remplir notre vie par le bien. Le mal finit toujours par s’auto-détruire, mais s’il n’est pas remplacé par un bien, par l’amour, alors un autre mal surgit. Que ce carême soit pour nous le temps favorable pour être « vainqueur du mal par le bien » (Rm 12,21). Pour cela nous vous proposons de vivre en paroisse un parcours de conversion qui démarrera vendredi prochain 15 mars. Venez personnellement ou entre amis, en famille, avec votre petit groupe, et mettons-nous ensemble à l’écoute de la Parole de Dieu en méditant la lettre de Saint Jacques qui nous servira de guide !                 

Père Luc+

Retrouvez ici l’homélie du mercredi des Cendres sur le sujet

03 mars : « Vivons le carême en paroisse »

Durant le temps de l’Avent, nous avons vécu un beau parcours vers la gratitude ! Beaucoup ont témoigné (moi le premier !), des bienfaits de cette vertu ! Ce parcours nous a également permis d’inviter largement des personnes de l’extérieur. Presque 80 groupes ont suivi ce parcours. Durant ce carême, nous vous proposons un autre parcours, à destination des paroissiens, davantage tourné vers la conversion, Il se déroulera les vendredis soirs de carême. 1ère date le 15 mars. Nous vous donnerons les horaires précis dans la prochaine feuille d’annonces. L’idée est, en paroisse, de se tourner ensemble vers le Seigneur pour Lui demander de convertir nos cœurs ! Venez entre amis, en famille, avec votre petit groupe, pour nous mettre ensemble à l’écoute de la Parole de Dieu. Nous méditerons la lettre de Saint Jacques. Que ce temps de carême soit, pour chacun d’entre nous, un temps de grande grâce, un temps pour nous rapprocher du Seigneur qui nous aime tant !             Père Bertrand

23 février : «Soyez miséricordieux comme votre père est miséricordieux»

«Soyez miséricordieux comme votre père est miséricordieux». Si nous avions la charité accompagnée de compassion et de peine, nous ne prendrions pas garde aux défauts du prochain, selon cette parole : «La charité couvre une multitude de péchés» (1P 4,8) et encore : «La charité ne s’arrête pas au mal, elle excuse tout» (1Co 13,5.7). Si donc nous avions la charité, la charité elle-même couvrirait toute faute, et nous serions comme les saints quand ils voient les défauts des hommes. Les saints sont-ils donc aveugles pour qu’ils ne voient pas les péchés ? Mais qui déteste le péché autant que les saints ? Et pourtant, ils ne haïssent pas le pécheur, ils ne le jugent pas, ils ne le fuient pas. Au contraire, ils compatissent, l’exhortent, le consolent, le soignent comme un membre malade ; ils font tout pour le sauver… Acquérons donc, nous aussi, la charité ; acquérons la miséricorde à l’égard du prochain, pour nous garder de la terrible médisance, du jugement et du mépris. Portons-nous secours les uns aux autres, comme à nos propres membres…

De Dorothee de Gaza, moine en Palestine (vers 500)

17 février : « Avec vous je suis chrétien, pour vous, je suis évêque. » St Augustin

Comprenez bien, chers frères et sœurs, un évêque n’est pas quelqu’un de supérieur, de lointain ; il est d’abord comme vous un être humain, un chrétien ; comme vous, il a besoin de la miséricorde ; comme vous, il se nourrit des sacrements ; comme vous, il a besoin de prier et d’écouter la Parole de Dieu ; comme vous, il a besoin de la prière des frères. Oui, chers amis, priez pour vos évêques, et en particulier pour Mgr Alexandre Joly qui va bientôt être ordonné évêque. Priez pour nous comme les chrétiens ont prié spontanément pour le pape François lorsque, pour la première fois, il s’est présenté au balcon de Saint-Pierre de Rome. François nous demande sans arrêt de prier pour lui. Merci de prier pour vos évêques, et pour tous les évêques… De même que l’apôtre Paul fut un héraut de la miséricorde, de même l’évêque est appelé à être un prophète « à temps et à contre temps » de la miséricorde de Dieu. Si l’évêque existe aujourd’hui, c’est pour que dans notre monde on entende la bonté inouïe et gratuite, pleine de douceur et paisible de Dieu pour chaque être humain. L’ordination épiscopale est un sacrement qui confère la grâce pour exercer le ministère à la suite des apôtres. Le nouvel évêque intègre le « Collège » des évêques qui existe aujourd’hui. Mes chers amis, ce Collège des évêques existe depuis 2000 ans, il perdure à travers les siècles et à travers les cultures… Ce Collège des Évêques succède au Collège des douze Apôtres. Jésus a choisi les Douze, selon l’évangile de Saint-Matthieu, parce qu’il est bouleversé de miséricorde devant les foules qui sont comme des brebis sans berger (cf. Mt 9, 36). Devant ces foules qui sont sans berger, saint Matthieu précise que le Christ est « pris de compassion ». Le mot exact signifie qu’il est rempli de miséricorde. Et alors, que fait-il ? Il choisit douze Apôtres. C’est lui, Jésus, le Bon Berger (cf. Jn 10, 11). C’est lui l’unique Berger de son Église. Et c’est lui qui continue aujourd’hui de donner des bergers à son peuple. C’est lui qui, mystérieusement et réellement, agit à travers le Collège des Évêques. C’est lui qui vient sans cesse allumer le « feu » de la miséricorde sur terre (cf. Lc 12, 49).                                          Mgr Pierre d’Ornellas, homélie pour l’ordination de Mgr Alexandre Joly

10 février : Le sacrement des malades le 17 février

« Le Christ n’est pas médecin à la manière du monde. Pour nous guérir, il ne demeure pas extérieur à la souffrance éprouvée ; il la soulage en venant habiter en celui qui est atteint par la maladie, pour la porter et la vivre avec lui. La présence du Christ vient rompre l’isolement que provoque la douleur. L’homme ne porte plus seul son épreuve (…)

Sans l’aide du Seigneur, le joug de la maladie et de la souffrance est cruellement pesant. En recevant le Sacrement des malades, nous ne désirons porter d’autre joug que celui du Christ, forts de la promesse qu’il nous a faite que son joug sera facile à porter et son fardeau léger » Benoît XVI

Le sacrement des malades sera proposé à Pleurtuit dimanche 17 février à la messe de 11h.
Vous souhaitez recevoir ce sacrement, qui manifeste la présence compatissante de Dieu à l’égard de celui qui souffre d’une maladie ou d’un handicap ; merci de vous inscrire au presbytère de Pleurtuit : 09 81 94 25 34.
Tous les paroissiens et les malades sont invités à rejoindre ensuite l’Espace Delta pour le repas.
Renseignements et inscriptions auprès de Jean Michel Riou, 06 87 82 45 16

3 février : l'ordination épiscopale de Monseigneur Joly (Père Gaël)

Mgr Alexandre Joly, précédemment vicaire général de Rouen, a été nommé évêque auxiliaire de Rennes le vendredi 14 décembre 2018 par le pape François.

Il sera ordonné évêque le 10 février 2019 à Rennes… et tout le monde est invité ! La veille, une veillée de prière est proposée par les jeunes.

Mgr Alexandre Joly recevra la consécration épiscopale des mains de Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo. Il sera assisté de Mgr Dominique Lebrun, Archevêque de Rouen, et de Mgr Jean-Charles Descubes, Archevêque émérite de Rouen. Le nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura, sera aussi présent. Environ 200 prêtres et diacres sont attendus. Une célébration d’ordination épiscopale est un moment exceptionnel dans un diocèse, alors n’hésitons pas à nous rendre à la cathédrale de Rennes dimanche prochain !

Ecoutez  une interview de Mgr Joly

27 janvier: l'onction des malades, sacrement de la tendresse de Dieu (Père Gaël)

Chers paroissiens,

Le dimanche 17 février 2019, nous entourerons de notre affection les membres souffrants de notre communauté paroissiale qui recevront le sacrement des malades au cours de la messe de 11h00 à Pleurtuit.

Lorsque notre corps est fortement affaibli par la maladie ou la vieillesse, l’onction des malades, sacrement de la tendresse de Dieu, vient lui apporter la force et le réconfort dont il a besoin. N’hésitez pas à parler aux personnes souffrantes dans votre entourage de cette célébration car elles pourraient y recevoir une grande consolation !

Cette messe sera suivie d’un déjeuner convivial et festif organisé par l’association Solidarité Pleurtuit à l’Espace Delta.

Vous trouverez au fond des églises le bulletin d’inscription à déposer aux presbytères de Dinard ou Pleurtuit avant le 10 février. Vous pouvez également contacter Jean Michel Riou au 06 87 82 45 16 – riou.jm@gmail.com

Père Gaël

Plus d’infos sur le dimanche de la solidarité

2O janvier : De la musique jeune qui nous aide à aimer Dieu. (père Bertrand)

Chers frères et sœurs,

Nous avons beaucoup de chance d’avoir, dans notre paroisse, des jeunes qui aiment Dieu, et des jeunes qui jouent de la musique. Et quand les deux se rencontrent, cela donne : de la musique jeune qui nous aide à aimer Dieu ! Nous vous invitons de tout cœur à nous rejoindre pour le concert du groupe MISSION le samedi 26 janvier à 18h à l’église de la Richardais (entrée libre). Pour les soutenir, mais surtout pour prier Dieu ensemble, l’aimer et nous rapprocher de Lui, dans une ambiance festive et fraternelle. Venez nombreux, ce sera une belle soirée ! Bien amicalement dans le Seigneur.                                           Père Bertrand

pour plus d’infos sur le concert du groupe mission

 

13 janvier : Sainte et Belle Nouvelle Année (Père Luc)

Chers amis,

Avec toute l’équipe des prêtres de la paroisse nous vous souhaitons une sainte et belle nouvelle année ! Nous vous portons tous dans notre prière et vous redisons notre dévouement et notre désir que vous puissiez toujours plus vivre l’expérience d’accueillir et rayonner la joie de l’Evangile.

Nous nous réjouissons de prendre avec vous un nouveau départ avec Jésus, et pour fêter cela, nous vous donnons spécialement rendez-vous lors du prochain Dimanche En Paroisse, le dimanche 20 janvier à Dinard. Venez au chaud en famille, avec vos collègues, vos amis, vos voisins… partager plats salés, gâteaux, boissons que chacun aura apportés. (Espace bébé à disposition – Buffet hot dog pour enfants).

Par ailleurs le no 2 du journal « toutes boîtes », Connect’& vous, édité par la paroisse, est arrivé et nous avons encore besoin de quelques diffuseurs pour Dinard et St Enogat. N’hésitez pas à vous signaler auprès de Dominique (06 08 70 84 87) si vous pouvez donner une heure de votre temps en nous aidant pour la distribution dans  quelques boîtes aux lettres de votre quartier .  Un grand merci à tous !                                                                                                                                        Père Luc+

Plus d’infos sur le Dimanche en Paroisse   –   Plus d’infos sur le Connect’& vous n°2

06 janvier 2019 : "Seigneur fais de moi un instrument de ta paix"

Au début de cette nouvelle année et au lendemain de la journée mondiale pour la Paix, la prière de St François pourrait être source d’inspiration pour nos bonnes résolutions ! Cette prière n’étant pas seulement la formulation de vœux ou un rêve pour Saint François mais une supplication à laquelle Dieu a répondu… la vie du saint en témoigne. Puissions-nous faire monter vers Dieu nos désirs les plus grands, les plus beaux, et engager toute notre bonne volonté ! Belle et Sainte Année à chacun !

 

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, [ pour cette année 2019 ] que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,

C’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »