Paroisses de Dinard, La Richardais, Le Minihic, Pleurtuit, Saint-Briac, Saint-Lunaire
http://paroisses-dinard.catholique.fr/La-chapelle-du-Prieure-de-Dinard
      La chapelle du Prieuré de Dinard

La chapelle du Prieuré de Dinard

Chapelle d’un ancien monastère, construite primitivement en 1324, reconstruite en 1925, et ouverte à nouveau au culte au milieu des années 1980, elle est rattachée au Diocèse aux Armées Françaises.


Historique

A l’époque des Croisades, deux jeunes Chevaliers, Olivier et Geoffroy de Montfort partirent avec leurs écuyers pour les Lieux Saints. Au cours d’une traversée en galère, ils furent faits prisonniers par un turc cruel, et n’échappèrent à une mort certaine que grâce à l’entremise des moines Trinitaires qui payèrent la rançon exigée.
Revenus à Dinard, au château de la Motte-aux-Monfortains, propriété de leurs parents, ils créérent une fondation en faveur de l’ordre qui les avait sauvés. C’est sur l’emplacement d’un hôpital existant, non loin du château familial, l’hôpital Bréchet, que fut construit le Prieuré, au Bois-es-Guillemonay : une chapelle consacrée en 1324 par l’évêque de Saint-Malo, dédiée à Saint-Jacques et à Saint-Philippe, et un hôpital de vingt-cinq lits.
Les Trinitaires, pendant près de cinq siècles y donnèrent l’hospitalité "à pauvres, pèlerins et passants".

La révolution française vint frapper le Prieuré, qui fut vendu en 1791 comme bien national, en triste état, à la famille Poulin du Reposoir puis, au tout début du XXème siècle, à Monsieur de Gasquet James, un américain fortuné, avec obligation de restaurer la chapelle et de conserver les monuments historiques qu’elle contenait.
Il fut légué par sa grand-mère à Madame Choué de la Mettrie, qui restaura la chapelle en 1925. Mais celle-ci ne fut pas rendue au culte.
La conduite héroïque de Madame de la Mettrie durant la Grande Guerre lui valut la Légion d’Honneur. Veuve en 1954, elle décida de léguer la propriété au vicariat aux Armées en 1966, avant son décès en 1977.
Il fut alors procédé aux travaux nécessaires pour transformer cette propriété en établissement pouvant recevoir du public. Le Prieuré commença réellement à fonctionner au milieu des années 1980.

Les messes du dimanche et diverses cérémonies, animées par une chorale de bon niveau, ont d’abord été réservées aux militaires de réserve ou d’active, et à leurs familles. Elles sont maintenant ouvertes à tous. En général, l’aumônier assure également deux messes en semaine.

Architecture et mobilier

La chapelle a été reconstruite dans le style traditionnel breton.
La voûte, autrefois ogivale, a été refaite en lambris de chêne, selon le modèle du berceau brisé. Les entraits en chêne massif sont d’une seule pièce, et "engoulés" à leurs extrémités.
Les murs en granit sont percés de fenêtres dont la disposition irrégulière est authentique.
La verrière du chevet a été reconstituée en gothique flamboyant.
Les tomettes du sol représentent l’hermine de Bretagne et la coquille des pèlerins de Compostelle.

Subsistent d’origine :

- deux tombeaux arcades ou "enfeux" pratiqués dans la muraille du sanctuaire, qui sont inscrits à la liste des Monuments historiques.Leurs arcatures sont ogivales et trilobées. Sur les sarcophages, d’Olivier de Montfort, côté évangile, et de Geoffroy de Montfort, côté épître, reposent les statues des deux chevaliers.
/
- une statue en granit de Notre-Dame du Bon Remède de la même époque, appelée aussi Notre-Dame du Bon Rachat. Elle est assise sur un trône de reine, l’enfant Jésus sur les genoux.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


homelie

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Communauté de l'Emmanuel

Lectures du jour

Saint(s) du jour